C’est donc repartie pour une nouvelle journée riche en émotion théâtre puisque pas moins de onze organismes auront l’occasion de se rencontrer et de présenter leurs productions à un public qui souhaitons le sera nombreux sous un soleil radieux !!!

aux environs de 12h00, l’organisation propose à celle et ceux qui le souhaitent de se restaurer dans l’enceinte du festival.

Pour ceux qui désirent manger sur le festival voici le menu proposé pour le dimanche midi : Friand, Saucisse de Toulouse, Lentilles, Yaourt   Pour réserver en ligne c’est ici

 

Aujourd’hui, c’est Carapatte

Dans un après-midi au programme bien chargé, la reprise des spectacles s’effectuera dès 13h00 dans la salle polyvalente. Les plus jeunes comédiens du Centre Maintenon viendront jouer “La lanterne Magique” un conte avec bien entendu son roi, sa reine leurs filles et … une sorcière. Le soutien des autres comédiens du Centre sera le bienvenu pour encourager les jeunes pousses. 

Quelques minutes plus tard à 13h30 à la mairie les comédiens en herbe d’Adé présenteront une version de Pinocchio, ou l‘éternelle histoire de la marionette de bois qui voulait devenir un petit garçon…Ah, le rire de Jean et la bonne humeur de Marc sans oublier le sourire de Séverine.

 

Du côté de la mairie :

Quatre spectacles supplémentaires suivront celui d’Adé.

14h30 – Récré Activité rejouera dans le cadre festival “Comment le cirque Traviata se transforma en petit navire” ou l’histoire très actuelle de l’univers du cirque et de ses déboires. Une fable à la magie enfantine.

S’en suivra le Centre Maintenon à 16h00 avec “Le porteur d’histoire”, un feuilleton littéraire qui invite le spectateur à écouter une série d’histoires liées à la disparition légendaire d’une famille noble sous la révolution française. Un fabuleux trésor pourrait être trouvé par celui ou celle qui résoudrait l’énigme. Des tableaux croisés pour autant de voyages dans l’espace et le temps.

A 17h30, la troupe des grands de la MJC jouera “ADN” (Avertissement  :  spectacle déconseillé aux moins de 10 ans). Cela commence comme un fait-divers : Un groupe d’adolescents a l’habitude de se moquer et d’humilier Adam, un camarade de classe. Un jour, ils dérapent. Entraînés les uns les autres par ce qu’ils croient être un jeu, ils finissent par tuer Adam, sans le vouloir vraiment. Cet acte terrible, qui se produit juste avant le début de la pièce, n’est pourtant qu’un point de départ. Ce qui sera ici en jeu, c’est l’après. Après le crime. Après la catastrophe.

A 18h30  les improsteurs juniors et leurs représentations uniques à chaque entrée sur scène se verront clôturer cette riche après midi de théâtre.

Du côté de la salle polyvalente :

Après le Centre Maintenon, c’est la compagnie de l’Arlequin qui proposera de découvrir “Oyez ? Oh yé !”  A 14h00, “braves spectateurs, viendez vous laisser conter une histoire de moyen-âge sans aucune vérité historique, mais si possible en costumes !”

15h00,  La Compagnie le mardaing viendra présenter sa création 2018 :  “Le manoir ou l’histoire ordinaire d’un homicide” une création pleine de folie des élèves de Lionel Sabattier. C’est toujours sympa de découvrir la concentration des incroyables idées qui peuplent la tête des enfants. A 15h30, les jeunes comédiens de la MJC Azereix-Juillan auront le bonheur de jouer ” Robin des bois” dans une version revue et corrigée par Yves Huet. L’organisation est ravie que cet excellent auteur propose à nouveau une de ses créations sur le festival. Avis aux amateurs, en général ça vaut le détour ! A 16h20Les enfants du Théâtre des Halles, conduit par Cédric Bénézit et en provenance de Fleurance viendront jouer “Nos amis les adultes”. Pour eux ce sera une 1ère fois sur le Festival Carapatte. Merci à tous les festivaliers de leur réserver le meilleur accueil. A 17H00 Consuelo mettra en scène ses petits à travers “conte à rebour”, une fable où l’on part à la rencontre de personnages aussi célèbres les uns que les autres. A 17H30 Rosa et les jeunes comédiens de la Compagnie du Moulin à Paroles de Ger vous feront découvrir “Le tournage du film qui fait vachement pas peur” une comédie absurde sur l’univers du cinéma. Pour achever dignement cet après-midi riche en émotion  Les Dies’L du lycée Marie-Curie, élèves scolarisés qui suivent les cours de théâtre de Marie Ponsot auront la joie de jouer pour vous “Nous les héros”, une pièce où Jean-Luc Lagarce aborde ces questions existentielles avec clairvoyance, humanité et humour.

Aux environs de 19h30

L’organisation propose à celle et ceux qui le désirent de se restaurer dans l’enceinte du festival.

Pour ceux qui souhaitent manger sur le festival voici le menu proposé pour le dimanche midi : Melon, Poulet, Ratatouille, Tarte aux pommes     Pour réserver en ligne c’est ici

 

20h30 – les ultimes spectacles

Pour des raisons de planning à tenir les pièces commenceront à l’heure

Merci aux spectateurs d’arriver au minimum quelques minutes avant la fermeture des portes

Pour conclure en beauté cette 23ème édition, les spectateurs auront la possibilité d’assister à l’une des deux ultimes représentation de ce week-end.

A la mairie les comédiens du Centre Maintenon joueront “C’est une femme du monde”. Dans cette pièce, un maître d’hôtel expérimenté et sa femme, la caissière, préparent l’arrivée de couples, accueillis dans les cabinets particuliers d’un restaurant. Deux amis  s’y retrouvent par hasard lors d’un rendez-vous galant avec des « cocottes »,  qui tentent maladroitement de se faire passer pour d’honorables femmes du monde… Selon Patrick Lode cette pièce de haute facture propose une série de situation en  chansons qui vont réjouir les spectateurs. Une heure de plaisir garanti.

A la salle polyvalente,  Consuelo Dubois clôturera son édition avec “Mon frère, ma princesse”. Elle traite de  l’histoire d’Alyan un petit garçon rêveur, pas un bagarreur. Nina, sa grande sœur, le protège contre les moqueries et cruautés dont il est victime. Mais en souffre autant que lui. Leurs parents peinent face à quelque chose de trop grand pour eux. Que faire quand quelqu’un qu’on aime est différent, que personne ne le comprend ? Consuelo l’assure, sa troupe saura restituer avec brio la pudeur et la sobriété du texte de Catherine Zambon. Une pièce qui exacerbe les sentiments dans une atmosphère touchante.

Pas facile de choisir hein ?!?

Sitôt “une femme du monde” terminé les comédiens et les spectateurs seront priés de se rendre à la salle polyvalente pour assister à la remise des diplômes Carapatte.

21h45 – Clôture et remise des diplômes Carapatte

Après le mot des organisateurs et celui de la commune devant la salle polyvalente, la sorcière Carapatte récompensera les jeunes comédiens ayant participé à cette 23ème édition du festival Carapatte au cours de la traditionnelle remise des diplômes. L’organisation du festival invite vivement chaque organisme participant et des enfants le représentant à venir récupérer ses diplômes (et un petit cadeau surprise pour chaque comédien) au cours de ce moment festif qui marque le départ de la sorcière Carapatte et la fin du festival…

Des diplômés salut l’artiste !

Un groupe de timides diplômés

Un joyeux diplômé tout seul

22h15 – Akouma nous fera rêver aux abords du vieux terrain de bicross

Afin de remercier l’ensemble des participants : tous les comédiens, enfants, spectateurs, bénévoles, habitants de Soues et d’ailleurs, la compagnie Akouma clôturera cette 23eme édition dans un déluge d’effets pyrotechniques …. Rêve et magie assuré !!!!