Puisque le Festival est pour bientôt, prenons un peu le temps de revenir sur cette 24eme édition du Festival Carapatte et plus précisément le vendredi 28 juin 2019 à Luz-Saint-Sauveur.

Pour commencer, il est bon de remercier toutes celles et ceux qui ont contribué à l’organisation de cette 5eme édition luzéene. Merci donc à toi organisateurs besogneux, sympathique partenaire, joyeux bénévole, responsable de troupe passionné, public indulgent et surtout jeune comédien du département.

Le Festival débutera vendredi matin puisque la sorcière Carapatte venue de son pays lointain passera faire un coucou aux jeunes élèves du coin.

A 14H00 et 15h00, dans le cadre scolaire, les enfants des écoles de Luz, Esquièze, Gèdre et Barèges assisterons à deux représentations à la Maison de la Vallée de jeunes comédiens issuent de la compagnie de l’Arlequin, le local de l’étape.

Pause syndicale et reprise du festival avec une belle soirée de théâtre en perspective ou il ne sera pas aisé de choisir quelles pièces aller voir. Rappelons que pour l’occasion les jeunes du collège des Trois Vallées seront invités à participer aux spectacles. La billeterie ouvrira vers 19h00 et les portes des salles ouvriront vers 19h30. Tou au long de la soirée le J-club proposera une formule de restauration sandwichs à 6 euros

A 20h00 précise, à la Maison de la Vallée la troupe d’ADE ouvrira le bal avec “Cimetière”. Ecrite par Yves Huet, cette suite sketchs, a pour fil conducteur un lieu : un cimetière. Cette pièce qui s’annonce comme une comédie vous entraînera dans quelques méandres créatifs qu’évoquent ce lieu pour l’auteur. Les dialogues caustiques et les situations cocasses devraient charmer le spectateur.

Du côté du forum, c’est la troupe de Récrés Activités qui nous fera naviguer dans “il était un petit navie”. Une pièce actuelle qui est davantage une fable sur les travers de notre société, livrée aux excès du capitalisme financier. Le navire en question tient à la fois de l’arche de Noé et du Radeau de la Méduse. Une pièce moderne présentée par la troupe de Consuelo Dubois qui tâchera de faire voyager avec brio les spectateurs dans l’univers de Pierre Martinez, l’un des auteurs contemporains les plus joués par les compagnies professionnelles ou amateurs en France.

En seconde partie de soirée, (21h30-45) les théâtrophiles auront le plaisir de pouvoir assister à la Maison de la Vallée à “Building” de LéonoreConfino. Le texte de Building propose une vision en coupe de ce grand corps malade qu’est une grande entreprise répartis sur plusieurs niveaux d’un building d’acier et de baies vitrées. Les personnages viennent, au cours de saynètes qui sont comme autant d’instantanés saisis sur le vif, nous présenter un étage et un service. Tout y passe, des sanitaires à la D.R.H., du sous-sol au sommet de l’immeuble dédié à la direction et aux réceptions de prestige. Conduite par Yves Huet les grands d’Odos auront pour mission de restituer l’esprit de cette pièce qui décape à l’acide tous les travers de notre société consumériste, capitaliste et autres choses déprimantes en -iste.

21H30 au Forum, Les comédiens du centre Maintenon proposeront leur version de « Les fiancés de Loches » On pourrait penser que le vaudeville est un genre désuet un peu lourdaud uniquement en vogue chez les générations précédentes. Mais, comment résister au rythme effréné du texte de Feydeau et à la cascade d’intrigues toutes plus improbables les unes que les autres ? Des calembours comme s’il en pleuvait, des personnages qui entrent en trombe le verbe haut, des répliques qui fusent, et même des disputes dans des baignoires… Rien n’est fait dans la demi-mesure dans ce tourbillon de quiproquos et de ménages à (plus que) trois qui joue joyeusement sur l’opposition entre Paris et la province …et pas n’importe laquelle, s’il vous plaît : Loches !..Le Patrick Lode national saura surement faire en sorte que les jeunes bagnérais régalent les spectateurs présents.

Une belle soirée d’ouverture théâtrale en perspective qui promet de belles émotions où il ne serait pas facile de choisir quels spectacles aller voir…

Oh yeahhhhhhhh !!!!!

Pour le staff : débrief buvette, on range un peu et bref dodo la tête pleines d’étoiles parce que demain c’est Carapatte…