Guillaume Pounhet représentant le SMTD65 , Thierry Casteran et Cédric Rossato représentant l’association Festival Carapatte, se sont réunis jeudi 24 janvier dans les locaux du SMTD à Ibos afin de discuter du partenariat qui unit nos deux organismes.

Entre quelques joyeuses palabres il a été convenu les points suivants :

Le festival Carapatte s’engage avant tout à mettre en place un dispositif de tri sélectif sur le site de la manifestation ainsi qu’à respecter et faire respecter les consignes de tri.

L’association s’engage aussi à faire apparaître le logo du smtd65 sur tous les supports de communications liés au festival (site internet, affiches, programmes) et avoir une gestion eco-responsable de l’ensemble de ses pratiques. Le festival s’engage à fournir le matériel utile à l’installation du SMTD sur le festival.

En contre-partie le SMTD65 s’engage à fournir :

  • 1200 sets de table compostables (assiettes, couverts, serviettes). Les sets non consommés seront remis aux représentants du SMTD le soir même.
  • La mise en place des verres réutilisables pour les repas sera reconduite. 300 gobelets réutilisables pour le café seront mis à l’essai. L’ensemble serai à rendre sales mais vides. Chaque gobelet/verre manquant sera facturés 50cts l’unité.
  • Le SMTD proposera (sous réserve de test concluant en mars) une animation liée à l’utilisation de casque à réalité virtuelle. Une alimentation électrique devra se trouver à proximité. Il sera aussi possible de voir les différentes étapes de la décomposition.
  • Une poubelle géante sera mise à disposition.

D’autres points sont évoqués :

– Contact doit être pris avec la Communauté des Communes Pyrénées Vallées des Gaves pour assurer la gestion de la collecte des déchets liés au festival et la mise en place des totems de tri. Contact doit être pris avec les ambassadeurs du tri de la CCPVG.

– Une solution à la gestion des déchets organiques doit être envisagée avec des partenaires locaux.

– Cathy Flament chargée de la communication du SMTD pourra servir de relai avec notre démarche.

– Concernant la gestion des repas l’association Festival Carapatte tâchera de privilégier des produits frais et locaux en minimisant au maximum sa production de déchets. Nous envisageons de procéder à une pesée des déchets non valorisables ou recyclables produit par le festival en fin de manifestation. Nous pourrons ainsi mieux mesurer l’impact de nos diverses démarches dans la production des déchets inhérents à notre organisation.

– Une reflexion est entamée afin de tendre vers le label «manifestation 0 déchet».

Une nouvelle entrevue aura lieu courant mai pour finaliser officiellement les termes du contrat.

https://www.smtd65.fr/